Très jeune j’adorais écrire, je tenais même un journal intime, comme la plupart d’entre vous je pense. Adulte nous le faisons plus c’est bien dommage. Mais je continue à écrire tout ce qu’il me passait par la tête enfin surtout les idées. C’est au fil des années que je comprend que l’écriture a bel et bien des effets positives sur notre bien-être.

Je veux libérer mes pensées

Cela ne vous est-il pas déjà arrivée au moment d’aller vous coucher votre cerveau se mets à refaire le monde au moins 4 fois, à imaginer 3 scénarios de films, à inventer 4 saisons d’une série que vous pourriez proposer à Netflix , ou encore à vous demander si les pingouins savent faire le poirier ? Vous voyez de quoi je parle ? Ouf ! Je ne suis pas la seule dans ce cas. Me voilà rassurée. Ce qui rend dingue, c’est que ça part d’une pensée toute bête, du genre : “mince j’ai oublié de faire tel truc”. Il m’arrive même de sortir du lit pour faire une vérification et une chose en entraînant une autre je fini par me coucher…1h plus tard que l’heure prévu.

C’est en mars 2018  que je décide de mettre à écrire. Au début j’écrivais tout ce que je n’avais pas réussi à dire à mon ex. A ce moment là nous étions séparés depuis quelque mois et j’avais encore beaucoup de colère en moi. J’écrivais dès que j’en avaie envie, dès que  je ressentais de la colère vis à vis de lui. Je faisais comme si je m’adressais directement à lui. Très vite j’ai commencé à écrire tout ce qui me passait par la tête, mes idées, mes émotions, le bilan de ma journée, ce que je prévois de faire dans les jours, semaines ou mois avenir, mes peines, mes joies, mes réussites, mes colères, mes déceptions.. Bref vous l’aurez compris j’écris tout vraiment tout. Sans aucun filtre et sans me contenir. Le but étant de libérer mes pensées, mes émotions et de dormir comme un bébé !

J’écris tous les jours

Je n’étais pas très assidu dans mes débuts, j’écrivais quand je ressentais l’envie. J’écrivais parfois deux, trois pages, parfois une page. Plus tard j’apprend qu’il faut écrire trois pages le matin et tous les jours. C’est ce que je mets de suite en pratique. Je vous l’avoue parfois ne pas avoir écrit, par manque de temps, par oubli ou parce que je ne ressentais pas forcément le besoin. Au fils des semaines l’habitude d’écrire tous les jours est entrée dans ma routine du soir. Il est conseillé d’écrire le matin, mais je préfère écrire le soir. Comme je vous l’ai dit plus haut, mon but étant de libérer mes pensées, mes émotions, d’évacuer ce qui doit être évacué

Je me suis rendue que j’adorais écrire et ce depuis longtemps. Pendant mon adolescence j’avais un journal intime. Je voulais faire comme dans les films américain où je voyais les jeunes adolescentes écrire dans un journal intime, j’avais même un skyblog (ahaha la bonne époque !). En devenant adulte, je suis devenue accro au post-it, je faisais des to do list pour tout et n’importe quoi. Aujourd’jui je suis une addict aux carnets. J’ai un carnet dans mon salon, dans ma chambre et dans mon sac à main. J’ai toujours de quoi écrire ! On sait jamais si j’ai une idée de génie me viens à l’esprit il faudrait que j’ai de quoi noter !

Je remarque des changements

Le fait d’écrire tous les jours, permets de voir sur quoi vous bloquez et comment vous réussissez à débloquer la situation. De voir ce qui vous préoccupe en ce moment, de vous connecter à vous, de sentir les émotions qui viens à vous à ce moment là. Pour ma part ça m’a fait un bien fou, je voyais sur ce quoi je bloquais et j’étais tellement fière quand je réussissais à débloquer la situation. Quand je remarquais que je parlais plusieurs fois de la même chose, je me disais bon là ça fait trois fois que j’en parle c’est que je dois creuser plus ou alors que je dois lâcher prise parce que là ça m’empêche d’avancer. Je me sens plus apaisée, plus sereine. Vous l’aurez donc compris écrire permet de travailler sur soi, d’en apprendre plus sur soi et a en effet thérapeutique.

Je tiens à préciser le but n’étant pas d’écrire une histoire ou qu’il y ait une suite logique à ce que vous écrivez. Les pages du matin (ou du soir) ne regarde que vous, ne vous mettez pas de barrière.  Si vous avez envie d’insulter faites-le, si vous voulez écrire les choses dont vous avez du mal à dire à votre entourage faites- le ! Si vous voulez écrire :”aujourd’hui j’ai rien à dire”, faites-le ! LI-BE-REZ-VOUS ! Mettez le juste dans un endroit secret pour que personne ne tombe dessus. Ne revenez pas tous les jours ce que vous avez écrit. Soyez régulière et surtout fixez vous un horaire et la durée (10, 15, 20 min etc…).

J’espère qu’à votre tour a vous allez vous mettre à vous écrire et que vous allez me raconter les bienfaits que cela vous procure. Pour celles qui écrivent déjà, n’hésitez pas à partager à avec nous votre expérience !!